Les produits laitiers : lait, fromage, beurre …

produits laitiers

produits laitiers

Quatre laitages par jour est un minimum pour un pratiquant de musculation. Bien que les laitages ne soient pas très énergétiques, ils apportent des protéines de haute qualité. De plus leurs acides aminés sont complémentaires à ceux des céréales. La caséine est un atout chez les produits laitiers : cette protéine permet de lutter contre le catabolisme musculaire.

Les apports en nutriments

Ils sont riches en protéines. Leur teneur en lipides et en glucides (lactose) dépend du type de laitage. Par exemple les fromages sont gras et peu énergétiques. Ils contiennent autant de lipides que de protéines. Au contraire les yaourts sont des laitages maigres. Ils apportent plus de glucides et moins de lipides.

Les deux protéines principales des produits laitiers sont la whey et la caséine. La première se trouve dans le lactosérum, c’est une protéine rapide destinée à stopper le catabolisme au réveil ou après une séance de musculation. La deuxième est une protéine lente qui possède des vertus anti-cataboliques.

Les produits laitiers sont sources de vitamines A, B, D, mais aussi de minéraux. On dit souvent aux enfants de manger des produits laitiers pour leur teneur en calcium. Un verre de lait en contient 200mg, soit 40% des besoins quotidiens pour un adulte ! Ce minéral améliore la croissance et entretient les os. Le lait contient également du potassium qui permet l’utilisation des glucides par les muscles, ainsi que du phosphore, du magnésium, du soufre, du cuivre, du chlore, un peu de fer et beaucoup de sodium.

Les produits laitiers en musculation

Le calcium contenu dans les laitages améliore la contraction des muscles. Les produits laitiers sont des aliments d’origine animale, leur teneur en protéines est moyenne mais leur valeur biologique est élevée. Les produits laitiers apportent la lysine et la méthionine, deux aminoacides manquants chez les céréales et les légumineuses. Le mieux est de manger des flocons d’avoine dans du lait avec un yaourt nature. Vous obtiendrez un mélange complet de protéines et de glucides complexes adapté à la musculation.

La vitamine B12 des laitages est intéressante en musculation car elle permet d’augmenter la valeur biologique de certaines protéines. Par exemple la caséine du lait possède une valeur biologique de 82. En présence de vitamine B12, cette valeur peut augmenter jusqu’à 90. Ceci est la preuve que les vitamines améliorent l’absorption des nutriments !

Le lait en musculation

La valeur biologique du lait entier est de 91. Ce dernier contient peu de protéines, mais soyez sûr que ces dernières seront très bien assimilées par l’organisme. Attention car le lait est aussi riche en acides gras saturés ! En période de sèche, buvez de préférence du lait écrémé qui contient deux fois moins de calories. La qualité de ses protéines est cependant moins bonne et sa teneur en vitamines A et D est plus faible car ces dernières sont en partie éliminées lors de l’écrémage.

Le lactose du lait est parfois à l’origine de troubles digestifs. Ce sucre est décomposé en glucose par la lactase (enzyme). Le problème est que la lactase est parfois produite en quantité insuffisante chez certaines personnes. Le sucre non décomposé freine alors la digestion et la rend difficile : on parle d’intolérance au lactose.

Les meilleurs produits laitiers

Le fromage blanc en musculation permet de lutter contre le catabolisme

Le fromage blanc : Même s’il ne contient pas autant de potassium que les yaourts, un bon fromage blanc peut vous apporter jusqu’à 9 protéines pour 100g. Vous pouvez facilement trouver du fromage blanc 0% MG si vous êtes en période de sèche. Le mieux est d’en consommer 300g avant de se coucher pour mieux lutter contre le catabolisme musculaire (forte teneur en caséine).

Pour résumer

  • Les produits laitiers apportent une protéine lente nommée caséine (7h d’assimilation)
  • Manger du fromage blanc avant de se coucher permet de lutter contre le catabolisme
  • Le lait entier est plus calorique que le lait écrémé mais apporte plus de protéines
  • Mélanger des céréales et des laitages permet d’obtenir les 8 aminoacides essentiels
  • Les fromages sont plus gras que les laitages (teneur en lipides plus élevée)