Les matières grasses

matières grasses

 matières grasses

On trouve chez les matières grasses des acides gras essentiels qui offrent à la peau élasticité et souplesse. Ces aliments sont une source importante en énergie. Il faut cependant savoir repérer les bonnes matières grasses des mauvaises. Un pratiquant de musculation en période de sèche doit évidemment bannir cette famille alimentaire.

Les apports en nutriments

Quand on parle de matières grasses, on parle de lipides ! Le beurre, la crème fraîche et les huiles en sont très riches. Ces nutriments sont sains à petite dose. Ils permettent l’absorption des vitamines liposolubles et la fabrication des hormones. Mais trop en consommer sans faire d’exercice entraîne inévitablement une prise de poids, car les acides gras ingérés ne sont pas utilisés en énergie et se retrouvent stockés dans les adipocytes.

L’important est d’identifier les types de lipides contenus dans les matières grasses. Les acides gras insaturés comme les oméga-9 sont bénéfiques, ils permettent de lutter contre les maladies cardio-vasculaires. On en trouve dans les graisses végétales et dans les huiles de poisson. Par contre les graisses d’origine animale sont moins intéressantes car elles contiennent du cholestérol. Les graisses les plus mauvaises sont les acides gras trans apportés par les biscuits, les soupes en conserve, les pâtisseries, les gâteaux apéritifs, et la plupart des produits alimentaires modifiés par l’homme.

Les graisses en musculation

Cette famille d’aliments est à éviter en musculation. Sachant que les besoins journaliers en lipides sont faciles à dépasser avec une alimentation classique, il est préférable de manger des bonnes sources de graisses comme les poissons. Ces derniers offrent des protéines et des matières grasses saines (notamment des oméga). Attention au beurre qui contient des mauvais lipides comme le cholestérol. Choisissez plutôt de la margarine végétale, elle est moins riche en acides gras saturés. Les matières grasses ne sont pas des aliments exclusifs. D’autres aliments plus bénéfiques et plus complets peuvent apporter de meilleures graisses, avec en plus des protéines (poissons et volailles).

Pendant un régime de sèche, consommez de préférence des compléments alimentaires pour répondre aux besoins protéiques de vos muscles tout en évitant les graisses. Les isolats de whey sont des suppléments très purs qui ne contiennent pas de glucides ni de lipides.

Les meilleures huiles

L’huile d’olive est riche en oméga-3

L’huile d’olive : C’est sans doute la meilleure des huiles reconnue pour ses acides gras bénéfiques. Elle est riche en oméga-3 et oméga-9, mais aussi en polyphénols : des anti-oxydants qui augmentent les défenses naturelles de l’organisme. Cette huile peut aussi bien être utilisée crue (dans les salades) que cuite (pour cuire des aliments à la poêle). Sa teneur en vitamines A et E lui offre des vertus au niveau cardio-vasculaire.

L’huile de colza possède un bon rapport oméga-3/oméga-6

L’huile de colza : L’excès d’oméga-6 présente un risque pour la santé. Bien que cet acide gras soit bénéfique à petite dose, la plupart des huiles en apportent trop (soja, tournesol, maïs). L’huile de colza est justement réputée pour son apport modéré en oméga-6. Avec les huiles de noix et d’olive, elle fait partie des meilleures huiles à consommer au quotidien.

Pour résumer

  • Les huiles d’olive, de noix et de colza sont meilleures pour la santé
  • Les graisses végétales sont plus saines que les graisses animales
  • Les huiles de poissons constituent une source de graisses bénéfiques pour l’organisme
  • Attention au beurre qui est extrêmement riche en lipides saturés (50%)