Les mensurations idéales d’un bodybuilder

mensurations idéales d’un bodybuilder

mensurations idéales d’un bodybuilder

Les pratiquants de musculation sont à la recherche d’une prise de volume musculaire importante à tel point que les non-initiés et les débutants s’il y a une taille exacte pour définir un bodybuilder en fonction de ses gains. En effet, les mensurations sont indispensables en musculation pour avoir une idée sur son développement musculaire et afin de réorienter son programme d’entrainement en fonction.

Rappelons que les mensurations idéales permettent aux bodybuilders de vérifier l’équilibre de son corps ou plus précisément celui de chaque groupe musculaire par rapport à votre ossature.

De nombreuses formules sont disponibles pour calculer ses mensurations idéales comme la formule de John McCallum ou de Casey Butt mais c’est surtout celle de Stuart McRobert qui est basée sur la taille et un taux de graisse de 10-12% qui se veut être la référence. La formule de Stuart McRobert est basée sur le tour de poignet et un taux de graisse de 10-12 %. La formule de John McCallum est basée sur le tour de poignet et un taux de graisse de 10-12 % tandis que celle de Casey Butt s’appuie sur le tour de poignet, taille, cheville pour un taux de masse grasse de 8%.

Selon Stuart McRobert, les mensurations idéales reposent sur le cou, épaules, poitrine, biceps, avant-bras, tour de taille, cuisse et mollet. A titre d’exemple, un bodybuilder de taille moyenne (178 cm) et d’un poids de 92 kg devra voir une mensuration comme suit : cou (42cm), mollet (42cm), bras (42cm), épaules (133cm), poitrine (118cm), tour de taille (80cm), cuisse (64cm). D’après la formule de McRobert, les mensurations idéales doivent avoir une même mensuration du cou, des mollets et des bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *